Autignac,Jean-Claude,Marchi,s'engager,pour Autignac,Autignac al pais,
Nous voulons être à l'écoute, nous voulons vous informer et nous serons toujours ouverts au dialogue même si cela fait débat.

Autignac infos

Autignac : Ramassage des encombrants le premier mardi du mois (S'inscrire en Mairie)

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteurs: 4

Annonce

Calendrier

Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 << < > >>
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

rss Syndication

Derniers commentaires

Quelle surprise il y a eu ...

14/10/2015 @ 21:38:04
par boyer


Je ne suis pas contre les ...

27/02/2014 @ 12:40:25
par Marchi Jean-Claude


Affichage des articles appartenant à la catégorie: déchets

Présents : J. PONS, P. JIMENEZ, R. BARREAU, J. M. NICOLAU, L. SYLVESTRE, P. RAYMOND, J. RASCOL, J. ESPANOL, S. ALCAZER, J. C. MARCHI.
Absents excusés : N. CAUMETTE (procuration R. BARREAU), J. M. GUIBERT (procuration J. C. MARCHI), E. DA COSTA, V. DA COSTA, J. B. PENNA.

1)Le procès verbal de la séance du  16/12/2013 est approuvé à l'unanimité.

2)Aire de lavage de Laurens :

Depuis août 2013 une aire sécurisée de remplissage et lavage des pulvérisateurs et de lavage des machines à vendanger est en activté dans la commune de Laurens. Cet investissement a été réalisé avec 80 % de subvention de la part de l'Agence de bassin, la DRAAF et la supervisation de la Chambre d''Agriculture. Elle peut accueillir 36 à 42 pulvérisateurs et 12 machines à vendanger. Des viticulteurs d'Autignac qui ont des terres sur Laurens sont susceptibles d'utiliser cette aire de remplissage et de lavage. Celle-ci pourrait recevoir d'autres machines à vendanger et d'autres propriétaires avec pulvérisateurs de la commune d'Autignac (soit 10 ou 11 pulvérisateurs).
Sachant que le coût de l'aire de Laurens a été de 377 261 € H.T. avec un reste en autofinancement de 93 442 € la commune de Laurens propose une convention de prestation foncière d'un montant de 24 472 € pour que la commune d'Autignac participe à l'autofinancement.
Le procédé de traitement est le phytobac : reception des eaux de lavage séparées pour les machines et les pulvérisateurs dans des bacs étanches rempli de terre et de paille. Evaporation de l'eau et dégradation progressive (à plus ou moins long terme) des produits phytosanitaires mais des métaux ne seront pas dégradés (cuivre et aluminium).
Dans la discussion tout le monde reconnait l'intérêt écologique du traitement de ces eaux de lavage.

J. C. MARCHI indique que le traitement des substrats contenus dans les phytobacs n'est pas encore totalement résolu et la participation financière de la commune pour des entreprises ou particuliers privés pose un problème d' égalité devant l'impôt communal : c'est un avantage important accordé à une catégorie de contribuables.

Dans le passé les viticulteurs n'ont pas demandé l'aide de la mairie pour bâtir
la cave coopérative de vinification,
la coopérative de distillation et la CUMA;

Les viticulteurs se sont pris en charge

Certains conseillers font l'amalgame avec les bâtiments communaux (stade,bibliothèque ..) qui sont utilisés par des associations de type 1901 à titre non lucratif et les entreprises privées.
J. Rascol souligne que les viticulteurs entretiennent le paysage de notre commune et méritent que l'on participe à leur maintien sur le territoire.

Vote sur la convention avec la commune de Laurens sur l'aire de lavage : Pour   9,    Contre 2 (J. C. MARCHI et procuration),     Abstention 1 (P. RAYMOND)

3)Ecole subvention 2014 et sécurisation de la sortie :

Les enseignants qui ont mis en place un projet animation musique pour l'année scolaire 2013-2014 demandent le versement anticipé de la subvention 2014 de 3 000 € pour permettre la poursuite des activités. Vote à l'unanimité même si le vote des subventions sera réalisé dans quelques mois.
Les enseignants demandent une sécurisation de la sortie rue des Jardins. Une concertation sera engagée avec les parents pour éventuellement faire sortir tous les élèves par cette rue qui devra être momentannément interdite à la circulation. La sortie est un moment important de discussion et de convivialité avec les parents.

4)Hérault Energies : Travaux éclairage public 2013 et diagnostic mutualisé

La subvention pour les travaux d'éclairage public est arrivée en décembre 2013 (14034 € sur un devis de 18713 € H.T.). L'entreprise CETUR fera un appel à devis pour avenue de l'Egalité, lot. Jeu de Mail Recantou, Parking avenue de la Liberté et les horloges de l'éclairage public.

Hérault Energies peut faire une étude sur la rénovation de l'éclairage et la maîtrise des coûts. La subvention sera de 80% et portera sur les 280 points lumineux. La participation communale sera comprise entre 524 et 1128 €. Vote à l'unanimité.

5)P.L.U. : étude de faisabilité secteur Poujade :

Mme le maire rappelle la réunion publique vendredi 31/01/2014 à 19 h salle Bastide pour la présentation du P.A.D.D. Projet d'Aménagement et de Développement Durable.
Une étude de faisabilité est envisagée pour la création d'une voie de désenclavement sud de la commune (relevé topographique, V.R.D., connexions urbaines, budget des coûts et bilan financier). Cette étude pourrait être répercutée sur les participations financières des propriétaires des terrains nouvellement urbanisables par l'intermédiaire d'un P.U.P. (Projet Urbain Partenarial) avec l'aménagement de la commune ou d'un lotisseur.Le coût prévisionnel sera inférieur à 15 000 € donc un appel à devis sera lancé. Vote Pour : 10     Abstention : 2 (J. C. MARCHI et procuration)

6)Assainissement en bordure du lotissement Saint Nazaire :

Le curage d'un caniveau est nécessaire : coût 598 € T.T.C. Il faudrait continuer ce caniveau jusqu'à la rue mais sous le ruisseau un assainissement privé est enfoui.Des discussions sont nécessaires pour trouver une solution.

7)Finition Impasse Recantou :

Les devis demandés ne sont pas arrivés (goudronnage et trottoirs) donc la question est reportée à un prochain conseil.

8)Questions diverses :

Hangar de la Chasse : Le Syndicat de Chasse et la Diane demande une avance de subvention de 3 000 € (250  € par an pour chacune des associations sur 6 ans soit 250 x2 x 6= 3 000€) pour faire la façade du hangar. La légalité du procédé budgétaire est litigieuse mais le conseil vote à l'unanimité pour cette avance.

Travaux à la sacristie : un WC et un lavabo ont été installés dans la sacristie  avec un accès intérieur et extérieur.

La place devant la mairie : les vasques et bancs seront amovibles.

Salle d'Autrefois : les plafonds ont été rabaissés dans les petites salles.

Prêts des salles communales : réflexion sur le rôle de la caution pour les locations.


Jean-Claude MARCHI conseiller municipal